349.be
 Mes infos









Inde du Sud ...
GIGINE - INDI@ > Inde du Sud ...



Nous avons eu du mal à quitter Varanasi (Benarès) mais nous avions notre réservation pour Chennai (Madras). 41 heures de train, direction sud. On a survécu au trajet en train couchette. mais pas deux fois. En plus il paraît qu’on a eu de la chance, un Indien nous a dit que la dernière fois qu’il a fait le trajet, il avait pris 58 heures. Ouf! On a même bien dormi, mais pas mangé. On creuvait la dalle en arrivant à Chennai (Madras). Arrivés à l’hôtel, on a bouffé a en avoir mal au bide. On a rien visité, juste bouffé, regardé la tv (pour une fois qu’on avait la tv et du courant), et puis on a dormi. Dans le train, les couchettes étaient OK mais l’hygiène !!! Même les Indiens refusaient les repas servis dans le train. Nous nous sommes donc dit qu’il était préférable de ne pas y goûter. 41 heures sans manger, ça a été dur dur. Au bout de 20 heures de train, les cafards commençaient à sortir de partout, nous grimpaient dessus sur la couchette. On a fermé les yeux et pensé à autre chose. On a eu la chance de pouvoir observer les specimens de très très près. Arrives à Chennai, nous ne nous sommes pas posé beaucoup de questions. But de la journée: manger dans un bon resto. On a trouvé un resto reputé et on a bouffé à en avoir mal au bide. On a même dû aller se coucher tellement on avait mal au ventre. Après quelques heures de digestion, on a remis ça. De Chennai je n’ai rien vu, juste le resto mais à notre grand étonnement, Madras est une ville très propre, très bien organisée. La seule ville jusqu’ici où il y a des artères à 4 bandes, des lignes au milieu des chaussées, des feux de circulation et surtout des conducteurs qui respectent le code de la route.


Chennai ou Madras



Le lendemain, bus pour Mamallapuram. Village le long de la côte. Le paysage s’est mis à changer: cocotiers, palmiers, jungle tropicale, tout est vert de vert, température entre 32 et 34 degrés, la vie est beaucoup plus calme, plus relax dans le sud. Notre destination sculpture prévue depuis si longtemps. En effet, Mamallapuram est reputée dans le monde entier pour ses sculpteurs. On avait prévu depuis longtemps d’aller y acheter de quoi embellir le jardin. 140 kg de pierre sculptée (2 statues), le tout envoyé par container vers la Belgique. Mais Mamallapuram, c’est aussi un village côtier, donc, poisson à tous les repas et des vraies frites. On s’est régalés. Entre nous, il était temps car on avait l’air de deux malades Walter et moi, plutôt décharnés. Mais depuis, je dois avouer que nous nous sommes bien rattrapés.


Mamallapuram - Arjuna's Penance

Krishna's butter ball


Dans ce petit village le long de la côte, on bouffe du poisson à se faire éclater la panse. Thon, gambas, poissons blancs, calamars, ... grillés, le pied! On est le long de la plage, la mer est très agitée, fait de grosses vagues, le vent souffle sur nos visages. Ici la température, c’est de nouveau la fournaise. Dans le nord, le soir, il faisait frais mais ici, c’est température tropicale, de nouveau entre 30 et 35 degrés. Impossible de rester au soleil. On n'est ,soit dit en passant, plus blanc mais cacao depuis nos deux mois en Inde. En route vers ici, on a eu qqs gouttes de pluie, les premières depuis septembre. C’est gai de se faire mouiller à l’eau chaude et de se dire qu’en Belgique il caille. Tu peux pas savoir comme ça me fait du bien d’être au chaud, ici, à courtes manches à transpirer alors que toute l’Europe se les gèle. On va passer un petit temps sur la côte. Pour rappel, Mamallapuram est renommé dans le monde entier pour ses tailleurs de pierre. On a achete deux magnifiques pièces en pierre pour mettre dans le jardin: un buddha debout en granite et une tête en granite. Grands et lourds. Ca arrivera par bateau fin janvier. Le jardin aura un nouveau look. On lit, on bouffe , on fait nos amplettes, la belle vie, le long des plages de cocotiers, vraiment le pied, tu peux pas t’imaginer, on est dans un paysage de carte postale, c’est idyllique come endroit et la bouffe est excellente. Mardi on part pour Pondicherri, juste pour la bouffe en fait et puis on repart à l’interieur du pays pour continuer nos visites de sites historiques et de temples dans le sud.



Mamallapuram - Shore temple

Mamallapuram - Beach - Shore temple

Après Mamallapuram, ses temples et sculptures, nous nous sommes dirigés vers une ancienne colonie francaise Pondicherry. Nous ne nous sentions plus du tout en Inde mais bien dans un petit village côtier du sud de la France. Nous n’avons pas fait grand-chose surtout à partir du moment où nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un resto avec un chef francais. Enfin un menu que l’on reconnaissait et surtout enfin des desserts délicieux à la carte. Je ne me suis pas privée de tarte au citron et de gâteau glacé au chocolat. Walter non plus d’ailleurs: entrée, plat consistant, dessert, comme à la maison.

Heureusement qu’on a fait cette cure bouffe car après, on repartait à l’interieur du pays : Thanjavur, temple magnifique, hôtel de merde, bouffe de merde!!


Thanjavur - Brihadeshvara Temple

lingams

Le lendemain, Trichy, temple somptueux, coloré, hôtel de merde, le pire de tout jusqu’ici. Pour pouvoir y dormir, Walter et moi avons dû nous saouler à la bière. L’endroit était humide, l’eau suintait des murs, l’air était à peine respirable.

Srirangam

Sri Ranganathaswamy Temple



Le lendemain tôt, nous avons repris la route pour Madurai, ville sacrée du sud. Temple encore plus impressionnant par sa beauté mais aussi par la vie qui y règne. Ce temple sacré accueille 15000 pélerins par jour. Les rituels se succèdent: de Shiva à Durga en passant par Lakshmi et Kali sans oublier Ganesh et Hannuman. Chaque rite est particulier: du genre, lancer des boules de beurre sur les dieux pour les apaiser, on se coucher devant sa statue pendant un long moment, ou tourner autour de la statue jusqu’a en avoir le tête qui tourne, et j’en passe. On est restés scotchés à regarder tout ça. Nous n’avions jamais vu autant de rites et de pélerins dans un même lieu sur une superficie d’un demi-hectare.


Madurai - Temple complex

Hannuman in Madurai Temple

Heaven's door

 

Horse pillars


Butter shop inside the temple

Pilgrims throwing butter at statues of divinities inside the temple to calm them down!



Le lendemain, direction Kanyakumari, le point le plus au sud de l’Inde, là où l’ocean Indien, la mer Arabe et la mer du Bengale, se rencontrent. On les voit distinctement par leurs mouvements divergents et leurs couleurs légèrement différentes aussi. Le coucher de soleil sur la mer, au bord du temple où uniquement les hommes peuvent entrer mais doivent se dénuder, hihihi! Là, nous avons pris un hôtel de luxe car il était temps de se laver les cheveux, surtout prendre une douche (chaude), et dormir. Nous n’avons jamais dormi dans un lit aussi grand: plus de 2 mètres de large. Baie vitrée avec vue sur la mer. Chouette quoi, surtout le déjeuner au lit dans un hôtel de ce calibre, avec le soleil levant juste en face de nous.

 

Kanyakumari - South end of India


Kanyakumari : "Land's End"

Life around the temple, along the shore


Le lendemain, bus vers Thiruvananthapuram (Trivandrum), capitale du Kerala. Nous avons pris quelques arrangements pour la suite du voyage. 

Trivandrum - Bus station

 

Trivandrum temple

Trivandrum palace

Trivandrum - Train station

Nous nous sommes réservés une croisière sur les backwaters, mais du côté de Kottayam, dans une embarcation equipée d’une chambre et d'une salle de bain, juste pour nous deux, avec un cuisinier et un boatman !!


Kottayam - Fleuve & Jungle


Avons fait une excursion jusque dans les montagnes tropicales: Ponmudi, l'air frais et la vue imprenable sur la jungle.  Nous somme à Kumaracom, en pleine jungle. Nous avons un chalet le long de la rivière pour quelques jours et après demain nous commençons notre première expérience des Backwaters : 4 jours sur les rivières et eaux dormantes du Kerala, en pleine jungle,  on y aspire !


Backwater ou House-Boat appellés "Kettuvallam"

                                                              Kumaracom - Life on the backwaters

Quelques jours à Varkala.  Repos et lecture.  On se fait  les 5 "Harry Potter", à la chaîne.  Pas moyen de s'arrêter.  Les dauphins sautent au large.  Nous les voyons du haut de la falaise où nous passons nos journées. 

Prenons le train pour Kollam où nous embarquerons dans notre houseboat.

Kollam - our hotel

our houseboat

Fishmarket along the backwaters

streetlife along the backwaters

Communist Kerala

Christian Kerala

Life on the backwaters

open air temple

Pilgrims

our meals on the houseboat.  Delicious!

 

Sunset on the Backwaters


Voilà, tout va pour le mieux. C’est la première fois depuis bien longtemps que décembre est synonyme de détente, chaleur, beauté. Vous, vous êtes en examen ou en correction, il caille en Belgique et le temps et le paysage doivent être crapuleux. Je préfère ma place à la vôtre, c’est sûr. Bon, sur ce je vais me mettre sous le ventilateur à l’ombre et siroter un thé au lait ou un jus d’ananas frais...


A bientôt ...

Virginie & Walter

 
Voir les commentaires (0)
 
Google


Livescore.com



 
   
   
Easy Site Manager © 2004